Notre site web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site web peut également inclure des cookies provenant de tiers comme Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Vacances d’été : les français ont peur de partir en voyage à cause du Covid-19

Chaque année, de nombreux Français passent leurs vacances d’été à l’étranger. Suite à la propagation de la pandémie coronavirus, certains d’entre eux préfèrent rester chez eux.

Les gestes sanitaires à respecter pour endiguer la propagation


Depuis l’annonce du déconfinement, les Français peuvent déambuler dans les rues de Paris en respectant les gestes sanitaires. Le port de masque et le respect de la distanciation social sont obligatoires.

View this post on Instagram

#covid_19 #coronavirus #confinement

A post shared by last fiddler (@uba_19__) on

Le samedi 20 juin dernier, le ministre Edouard Phillipe a tenu un discours à propos des vacances d’été.

Les vacances d’été ont officiellement commencé : les propos d’Édouard Phillipe


Depuis la sortie officielle de la date des soldes d’été, beaucoup d’entre vous ont attendu la déclaration du ministre Edouard Phillipe. Le samedi 20 juin dernier, il a annoncé le début des vacances d’été.

« Après la période difficile que nous venons de traverser, nous pouvons nous offrir des moments de détente. Toutefois, vous devez faire preuve de prudence. Malgré la situation, le virus peut être n’importe où. Nous devons toujours suivre les gestes sanitaires annoncés par le gouvernement. À partir du 2 juin, la limite de déplacement de 100 km sera levée »

Édouard Phillipe

Outre l’annonce des vacances d’été, le ministre Edouard Phillipe donne des informations supplémentaires concernant les festivités.

« Après une longue période d’attente, j’ai également l’honneur de vous annoncer que les mariages et les divers évènements culturels peuvent reprendre. La reprise des cours est également à prévoir dans les semaines à venir »

Édouard Phillipe

Les impacts du discours sur les activités touristiques


Après la déclaration du ministre, Edouard Phillipe, les compagnies aériennes et les hôtels prestigieux commencent à reprendre leurs fonctions. Les destinations de rêves commencent à envahir la toile à l’aide de coup de hashtag. En dépit de la crise, on peut constater que l‘économie française reprend vie petit à petit.

L’effet inattendu du discours

Normalement, une telle annonce devrait engendrer des réactions dynamiques de la part de la population. Hélas, malgré la menace qui continue de planer au-dessus de la grande ville, les Français préfèrent rester prudents.

Par conséquent, une grande majorité d’entre eux préfèrent passer l’été sur leurs terrasses. Le sondage réalisé par les sites de réservations confirme cette réaction peu enthousiaste.

D’ailleurs, la crise sanitaire a eu de graves répercussions sur certains domaines de travail. Plus de 30 % de la population ont perdu leurs emplois. Le coronavirus a provoqué la fragilité de l’économie locale. Il faudra plus de 6 mois pour que la grande ville s’en remette.

Vacance d’été 2020 : les résultats du sondage sont à couper le souffle


L’annonce du ministre Edouard Phillipe a-t-il suffi pour rassurer la population ? Les vacances d’été auront-elles lieu pour certains ? Les résultats du sondage mené par OpinionWay restent à désirer.

Environ 20 % des Français ont reporté leurs vacances d’été tandis que 60 % d’entre eux ont décidé d’annuler leurs séjours à l’étranger. « Malgré l’annonce du ministre, nous préférons prendre un peu de recul. Le confinement nous a fait comprendre que la santé est une chose importante. Nous préférons être prudent » affirme certains d’entre eux.

En effet, le coronavirus a influencé les décisions de la population. « Même si le gouvernement a annoncé le déconfinement, on préfère annuler nos vacances. En prenant en compte les dépenses excessives que nous avons engendrées lors de la quarantaine, les vacances d’été sont un projet voué à l’échec », confesse une jeune femme.

Par Stephane

Rédacteur depuis près de 10 ans pour plusieurs grands médias français, c'est avec plaisir que je participe à la revue Sextant pour vous proposer des articles d'actualités et d'informations.

Ailleurs sur le web

A voir aussi