Notre site web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site web peut également inclure des cookies provenant de tiers comme Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Vacances d’été : les français pourront-ils partir au Portugal cette année ?

Depuis la deuxième phase du déconfinement, le gouvernement français incite ces derniers à réserver leurs vacances d’été.

Le Portugal est très prisé pour les vacances d’été

Pour gérer cette pandémie, le Portugal s’est rapidement fermé et ses habitants ont voulu se confiner d’eux-mêmes. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle le pays ne compte que 1 350 décès et 31 000 cas aujourd’hui. Alors que le Premier Ministre Français, Édouard Philippe, a demandé à sa nation de réserver des vacances, ils se demandent alors si le Portugal sera accessible.

En effet, chaque année, des centaines de milliers de touristes se précipitent vers ce pays pour les vacances d’été . La France compte une grande communauté portugaise qui part fréquemment rejoindre leur pays d’origine l’été. Certaines familles alternent même entre les deux pays. Une chose est sûre, l’organisation va être une aventure cette année.

À ce jour, personne ne sait si les vacances d’été vont réellement pouvoir avoir lieu. Le gouvernement peut toujours changer d’avis si la pandémie repartait à la hausse. Nous arrivons au milieu du mois de juin, les Français sont impatients d’avoir plus d’informations notamment en ce qui concerne l’ouverture des frontières européennes.

Le gouvernement l’a déjà annoncé : si un pays refuse de recevoir des Français sur son sol, nous en ferons de même. Avant de réserver, il va donc falloir s’intéresser à la géopolitique et aux conditions d’accès à l’étranger. Encore maintenant, nous ne sommes pas à l’abri d’un reconfinement pendant la période estivale si les choses dégénéraient.

Le pays sera-t-il accessible pour les vacances d’été ?

Le Portugal, tout comme la France, fait parti de l’Union européenne et de l’espace Schengen. Nous sommes donc censés pouvoir y circuler librement. Or, la crise sanitaire est venue remettre en question ce principe de liberté. Le Portugal va devoir attendre une décision communautaire pour prendre une décision quant à l’ouverture de ses frontières aux touristes.

À ce jour, le ministre des Affaires étrangères a indiqué que le Portugal était capable d’accueillir des vacanciers grâce à la bonne gestion de la crise et à une bonne capacité d’accueil dans les hôpitaux. Aucune quatorzaine ne devrait donc s’appliquer à l’arrivée sur le territoire.

Bonne nouvelle pour les touristes ! Les bars, les restaurants et les lieux publics peuvent rouvrir s’ils mesurent plus de 400 mètres carrés. Cependant, les gestes barrières restent bien entendu de vigueur. Les Portugais sont très à cheval sur ces derniers. Les lieux publics devraient donc pouvoir se remplir à 40 % des capacités d’accueil et fermer aux alentours de 23 heures.

Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun et dans les restaurants. Si vous n’appliquez pas ces règles, vous risquez jusqu’à 350 euros d’amende. Les plages devraient pouvoir rouvrir en respectant une distance de 3 mètres entre chaque touriste qui n’appartient pas au même foyer. Une application a été mise en place pour indiquer le nombre de personnes présentes sur la plage en temps réel et savoir si vous pouvez vous y rendre et trouver une place.

Dès le mois de juillet, toutes les compagnies aériennes vont reprendre du service, mais le trafic sera sans aucun doute réduit et les mesures barrières s’appliquent avant, pendant et à la sortie de l’avion. Voyager au Portugal durant les vacances d’été sera donc possible en respectant les conditions sanitaires nationales. Évidemment, rien n’est encore fixé.

Par Stephane

Rédacteur depuis près de 10 ans pour plusieurs grands médias français, c'est avec plaisir que je participe à la revue Sextant pour vous proposer des articles d'actualités et d'informations.

Ailleurs sur le web

A voir aussi