Remboursement des prothèses auditives : quels changements en 2021 ?

Remboursement des prothèses auditives : quels changements en 2021 ?

Souffrir de troubles auditifs n’est aujourd’hui plus tabou. Pourtant de nombreuses personnes qui sont atteintes de pertes auditives finissent par progressivement s’isoler socialement.

Pour aider ces personnes, le plan 100% santé audiologie du gouvernement a été mis en place. Il a pour objectif de faciliter et d’améliorer l’accès aux soins pour tous. Découvrez dans cet article les changements pour 2021.

Un remboursement total des prothèses auditives spécifiques en 2021

Pour l’État, la concrétisation de la réforme « 100% santé » audiologie passe par le remboursement d’équipements de qualité. La question se pose alors : quelle prise en charge pour des prothèses auditives dans ce contexte ? Les aides auditives ont été classifiées en deux catégories distinctes. La première catégorie prend en compte une palette de soins avec des choix variés d’aides auditives ergonomiques, de qualité et surtout performantes. Cette catégorie constitue le panier 100% santé avec un reste à charge zéro.

À compter de janvier 2021, tous les appareillages et services de cette catégorie sont intégralement remboursés entre la sécurité sociale et la complémentaire. Les modèles de prothèses auditives de la catégorie I sont à placer derrière ou dans l’oreille. Il est possible de choisir au moins trois fonctionnalités selon ses besoins :

  • Système anti-acouphène
  • Connectivité sans fil
  • Dispositif anti-réverbération
  • Directivité microphonique adaptative
  • Bande passante élargie supérieure ou égale à 6 000 Hz
  • Synchronisation binaurale
  • Fonction apprentissage de sonie
  • Réducteur de bruit du vent

Le suivi lors du processus d’appareillage étant primordial, une prise en charge de deux rendez-vous de suivi et de réglages est disponible. Vous bénéficiez aussi d’une période d’essai de 30 jours minimum avant tout achat, pour tester et vous habituer à vos prothèses. De plus, une garantie de 4 ans vous est offerte par le constructeur de l’appareil.

Une variation du remboursement des autres prothèses

Elle concerne les aides auditives de la deuxième catégorie. Il s’agit des modèles et appareils dont le prix est fixé de façon libre par l’audioprothésiste. Plus coûteuses, ces prothèses auditives n’intègrent pas le panier du reste à charge zéro. Les personnes qui sont concernées par cette deuxième catégorie sont prises en charge par la sécurité sociale. Le remboursement ne varie qu’au niveau des complémentaires de santé. On en déduit aisément que pour cette catégorie, le remboursement n’est pas garanti et dépend donc du contrat conclu par l’assuré. Il convient néanmoins de préciser que la prise en charge totale est plafonnée à un montant de 1700 euros par oreille.

Comment se fait le remboursement ?

La condition sine qua non pour bénéficier du remboursement est de détenir une ordonnance. Un médecin ORL doit vous avoir remis une prescription médicale en bonne et due forme. Cela voudra dire dans les faits que vous consultez d’abord votre médecin traitant. Ce dernier vous recommande un médecin ORL qui teste votre ouïe. Lorsqu’il constate une perte auditive, il vous demande de prendre rendez-vous chez un audioprothésiste. Dès lors, il est désormais fait obligation à ce dernier de vous proposer de façon systématique les prothèses auditives certifiées « 100% santé ». Ce n’est qu’après cela qu’il peut vous soumettre des équipements remboursés en partie seulement, ou plus chers.

En résumé, le plan 100% santé audiologie a regroupé l’offre des audioprothésistes en deux catégories. Les modèles et les services de la catégorie I seront désormais remboursés à 100% sur ordonnance médicale. Les audioprothésistes ont l’obligation de proposer ces modèles de façon systématique aux patients.

Ailleurs sur le web
Sur le même sujet