Coronavirus : un médicament réduirait le risque de forme sévère de 79%

Cela fait maintenant des mois que nous vivons dans la terreur avec la pandémie coronavirus qui ne cesse de faire ses victimes même à l’heure actuelle.

Bien que beaucoup de pays aient choisi de retourner petit à petit dans leur vie quotidienne pour souci de crise économique, le danger est toujours présent. Même si les morts se sont espacés, les cas infectés surgissent tous les jours de nulle part. Et si aucune approche médicamenteuse efficace n’est encore annoncée pour y remédier, les scientifiques de leurs côtés continuent d’y travailler dessus.

Un médicament pour les formes sévères ?

Si quatre hôpitaux de prestige en suisse sont en train de recruter des malades pour tester les effets de leurs nouvelles formules contre le coronavirus, d’autres laboratoires ont déjà achevé leurs études. C’est justement le cas du laboratoire britannique connu sous le nom de Synairgen qui a déjà lancé un médicament baptisé SNG001 qui permettait de réduire à 79 % les formes graves.

Un médicament lancé après une étude approfondie
Un médicament contre le coronavirus

C’est un produit tout à fait récent dont l’efficacité n’est encore prouvée que lors d’un essai clinique. Le SNG001 est alors une sorte de traitement inhalé utilisant notamment des interférons bêta, qui n’est autre qu’une protéine naturelle intervenant dans le système immunitaire de l’organisme contre les virus.

Un médicament lancé après une étude approfondie

Avec la férocité du covid-19, il est important pour tous les chercheurs dans le monde entier de trouver en toute urgence un remède qui permettrait de se débarrasser une fois de plus de ce satané virus. Cependant, on n’a pas droit à l’erreur, car c’est la vie des milliards de personnes qui est en jeu. C’est pour cela que les laboratoires se doivent d’approfondir leurs études avant de développer leur formule.

Pour le cas de SNG001 en particulier, elle a été lancée après avoir fait l’objet d’une étude menée par l’Université de Southampton sur 101 patients. L’étude a alors permis d’avoir la certitude de l’efficacité du médicament avec près de 79 % de cas infectés qui n’ont pas développé des formes graves après traitement. Bien que ce remède soit toujours un centre de débat, plusieurs patients ont déjà choisi de suivre le traitement.

Aucun décès avec le SNG001

Selon la même étude, environ 6 % des patients traités avec le placebo sont décédés alors qu’aucun décès n’est recensé pour ceux qui ont choisi de suivre le traitement avec SNG001. À titre d’information, cette étude n’a été réalisée que sur un nombre très réduit de patients et par conséquent elle a fait l’objet d’un examen approfondi.

SNG001
Traitement avec le SNG001

Mais une chose est sûre, elle pourrait faire avancer de façon considérable le traitement conte le covid-19. Si l’on croit directement du laboratoire qui l’a développé, ce médicament peut être considéré comme une « avancée ».

Par Stephane

Rédacteur depuis près de 10 ans pour plusieurs grands médias français, c'est avec plaisir que je participe à la revue Sextant pour vous proposer des articles d'actualités et d'informations.

Ailleurs sur le web

A voir aussi