Coronavirus : un éventuel vaccin londonien a été testé avec réussite !

Le monde entier se mobilise pour trouver un remède contre le Covid-19. Une lueur d’espoir a fait son apparition dans cette grande quête contre la pandémie. À Londres, un potentiel vaccin élaboré par l’Imperial College a été testé avec succès.

Quel a été le retour de ce test ?

Les chercheurs investissent corps et âme pour sortir un espoir contre cette pandémie du Coronavirus. Une personne saine et en parfaite santé s’est portée volontaire pour recevoir une dose de cet éventuel vaccin contre le Covid-19. C’est une énorme étape dans la recherche de remède pour lutter contre la propagation du virus dans le monde entier.

Vaccin contre le Covid-19
VTest d’un vaccin contre le Covid-19

L’Imperial College de Londres a récemment sorti les résultats du tout premier test d’un potentiel vaccin effectué sur un volontaire parfaitement sain. Le retour du vaccin a été une réussite, car la personne est en très bonne condition.

Les effets du potentiel vaccin

Les chercheurs sont assez satisfaits de ces résultats quant au potentiel vaccin contre le Covid-19. Il n’entraîne pas d’effets indésirables sur la santé du corps humain. Katrina Pollock, la chercheuse en chef d’étude, affirme avoir couvert une étape considérable dans cette étude.

Les procédés de la réalisation du vaccin

L’élaboration de cet éventuel vaccin a été fabriquée à base d’ARN, qui est une molécule contenant toutes les informations génétiques du Coronavirus. Après avoir été injecté, le brin d’ARN entre dans les cellules, encourage l’apparition de la protéine propre du Coronavirus et se multiplie. Cela permet au virus d’être reconnu par le système immunitaire humain.

Quelle serait la suite pour ce vaccin ?

Si cette nouvelle approche s’avère être efficace, il s’agirait d’une avancée remarquable dans la recherche de remède contre le Covid-19. Il est à noter que les premières expériences ont été réalisées sur des animaux, mais à la suite de cette réussite sur un être humain, les recherches vont pouvoir se poursuivre.

Selon Robin Shattock, du Département des maladies infectieuses de l’Imperial College, le but de la poursuite de la quête est notamment pour :

  • Évaluer la sécurité du vaccin
  • Conclure sa capacité à créer des anticorps capables de neutraliser le virus

Estimation du vaccin en plus grand nombre

Les efforts de Katrina Pollock et de ses équipes travaillent sur l’éventualité de passer à la détermination en plus grand nombre. Après le test accompli sur le premier volontaire, ce dernier va recevoir une dose de rappel.

Le vaccin sera ensuite administré à 15 autres personnes en parfaite santé pour en conclure la posologie exacte. 300 individus seront testés en deux fois pour les prochaines semaines dans le but d’avoir une réponse immunitaire encourageante.

Par Stephane

Rédacteur depuis près de 10 ans pour plusieurs grands médias français, c'est avec plaisir que je participe à la revue Sextant pour vous proposer des articles d'actualités et d'informations.

Ailleurs sur le web

A voir aussi