Notre site web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site web peut également inclure des cookies provenant de tiers comme Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Le coronavirus est-il vraiment naturel ou a-t-il été fabriqué en laboratoire ?

Depuis le début de la crise sanitaire, tous les regards se tournent vers la Chine et plus particulièrement le laboratoire de Wuhan. Une dizaine de pays ont tenté de demander des explications pour connaître la véritable origine du virus.

Enfin une réponse sur l’origine du coronavirus

Après plusieurs mois de silence, le laboratoire de Wuhan a enfin décidé de prendre la parole et de s’exprimer. La directrice indique que le laboratoire a bel et bien des souches de coronavirus. Cependant, elle clarifie la situation en précisant qu’aucun virus n’a été propagé par le laboratoire. D’ailleurs, elle explique que ses collaborateurs ne connaissaient même pas l’existence du COVID-19.

Les trois souches détenues par le laboratoire viennent des chauve-souris. L’origine animale reste encore incertaine à ce jour donc il est impossible d’affirmer avec conviction que ce sont les mêmes souches.

Nous pouvons juste présumer que l’épidémie est partie d’un marché qui vendait des animaux sauvages vivants. Tout ce que nous savons, c’est que le virus a déjà fait plus de 350 000 morts dans le monde dont les premiers ont été signalés à Wuhan en décembre 2019.

Des preuves américaines ?

Le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, affirme depuis plusieurs semaines que les Américains détiennent des preuves de l’implication chinoise. Une enquête est ouverte pour prouver que le virus est sorti du laboratoire.

La directrice de celui-ci a cependant voulu démentir en accusant les américains d’inventer. Comme argument, elle avance le fait que personne ne connaissait l’existence de cette souche donc qu’il n’aurait pas pu sortir de son laboratoire.

Des souches de chauve-souris

La directrice du laboratoire accusé a voulu en dire plus sur les souches détenues par celui-ci. Apparemment, les souches proviennent de chauve-souris. Après plusieurs études, la similarité avec le coronavirus actuel n’est que de 79,8 %.

Le laboratoire de Wuhan travaille depuis le début pour lutter contre le COVID-19 en publiant des travaux régulièrement et en ayant trouvé la ressemblance entre le SRAS et le coronavirus à 80 %.

Par Stephane

Rédacteur depuis près de 10 ans pour plusieurs grands médias français, c'est avec plaisir que je participe à la revue Sextant pour vous proposer des articles d'actualités et d'informations.

Ailleurs sur le web

A voir aussi