Adele : le nouveau look de la chanteuse n’a laissé personne indifférent !

Durant cette fin du mois d’août où le carnaval de Notting Hill devait être organisé, Adele a mis en ligne un cliché très original.

Connue pour sa célèbre chanson « Someone like you », la chanteuse s’est fait remarquer par son apparence un peu inhabituelle pendant l’évènement de l’année dernière. Sur son compte Instagram, elle a partagé une photo sur laquelle elle est vêtue d’un maillot avec les motifs du drapeau de la Jamaïque ainsi que d’une coiffure de style bantu knot.

Adele publie une photo incroyable

Depuis déjà quelques semaines, les publications d’Adele sur les réseaux sociaux ne cessent d’étonner de nombreuses personnes. Comme souvenir du défilé masqué de Notting Hill, la photo qu’elle a partagée a attiré l’attention de tout le monde, que ce soit ses admirateurs ou de simples internautes. En effet, dimanche dernier, cette célébrité a décidé de divulguer au public son look lors du Carnaval 2019 à Londres.

La transformation d’Adele

Avec un aspect plus ou moins original, le style vestimentaire d’Adele suivait à la fois la tendance et la couleur de la Jamaïque. Sur sa tête, la star avait adopté les bantu knot, un type de coiffure qui était généralement appréciée par les Africains.

Enroulés sur eux-mêmes, les cheveux ne se lâchaient pas puisqu’ils étaient fixés à l’arrière du crâne. Pour ce qui est des vêtements que la chanteuse a portés, il s’agissait d’un maillot de bain pour le haut ainsi que d’un pantalon noir et gris pour le bas.

Des avis différents sur les réseaux sociaux

Par ailleurs, plusieurs internautes n’ont pas hésité à laisser un commentaire sur cette photo. Certains sont étonnés, tandis que d’autres ont complimenté son originalité sur le cliché.

Selon un fan d’Adele, se coiffer et adopter une culture qui n’est pas sienne n’était pas nécessaire bien que tout le monde soutienne la communauté noire.

Le but du Carnaval de Notting Hill

Crée pour la première fois en 1966, le Carnaval de Notting Hill est une sorte de fête qui est liée à la culture jamaïcaine. Ayant l’idée d’honorer ce groupement afro-caribéenne de Londres, Rhaune Lastlett, celle qui a établi le concept, encourage chaque citoyen à s’intégrer dans le quartier de cette ville.

En ce qui concerne la décision d’Adele, la journaliste Jennifer Padjemi rappelle que la célébrité ne s’est pas vantée d’avoir lancé une nouvelle mode ou d’être à l’autrice de cette coiffure. Ainsi, elle n’avait pas l’intention de faire une commercialisation.

Par Julie

Passionnée depuis des années par l'écriture, je suis une personne très curieuse et je me passionne pour de nombreux sujets. Alors quand on m'a proposé de devenir rédactrice pour le magazine sextant, c'est avec plaisir que j'ai accepté de partager ma passion pour l'écriture avec les lecteurs de cette revue.

Ailleurs sur le web

A voir aussi