Malaise de Jean-Luc Reichmann sur le plateau de « Les 12 coups de midi »

Le fameux épisode de « Les 12 coups de midi » où Eric a établi un record grâce à la somme de 850 000 euros fut également le théâtre d’un moment perturbant.

Le retour de Jean-Luc Reichmann sur le plateau de « Les 12 coups de midi » entaché par le souvenir de Christian Quesada

Le record établi par Eric dans l’émission

Le chanceux candidat de « Les 12 coups de midi », émission de TF1, s’est confié sans tabou à propos d’un sujet délicat : l’argent. Suite à des nombreuses victoires gagnées au fil des semaines en affrontant d’autres candidats, Eric a battu son record. Sa cagnotte s’élève à 850 000 euros.

Des voyages paradisiaques aux spectacles, cet heureux gagnant qui pourrait détrôner Christian Quesada, a pu fêter cette nouvelle au côté de Jean-Luc Reichmann, ses fans, ainsi que toute l’équipe de production. Mais ombre au tableau, un certain détenu n’a pas fini de faire parler de lui.

Des journalistes n’ont pas hésité à rajouter de l’huile sur le feu en faisant remarquer que l’animateur avait sciemment omis de mentionner le nom du criminel tout au long de l’épisode.

En effet, malgré la beauté et l’enthousiasme du moment, le souvenir de Christian Quesada laisse tout de même son empreinte sur l’émission ce qui n’a pas manqué de provoquer le malaise.

La tension est donc montée d’un cran sur le plateau pendant cet épisode. Cependant, les téléspectateurs n’ont pas oublié de se réjouir du record de notre heureux candidat Eric dans l’émission « Les 12 coups de midi ».

Qui est Christian Quesada ?

Proche de l’animateur Jean-Luc Reichmann, le détenu reste encore aujourd’hui le roi de l’émission. Véritable coqueluche du grand public et fans de l’émission, il était l’un des participants le plus apprécié des téléspectateurs. Il était un candidat admiré pour tous les records qu’il détenait et ses participations sur le plateau.

Désormais en prison, Christian Quesada a écopé de trois ans ferme et paie pour son crime. Bien plus tard, ce sont ses agissements qui sont révélés au grand jour : il se servait de sa notoriété qu’il avait acquise grâce à l’émission afin de cacher ses mauvaises actions. La vérité fut un choc pour l’équipe et notamment pour Jean-Luc Reichmann qui a vécu ce drame comme une trahison. Plus qu’un candidat, le criminel était l’ami de l’animateur.

Devenu un sujet tabou, le nom du détenu ne se prononce plus au sein de l’émission.

Par ses crimes, Christian Quesada a taché le nom de l’émission. Il est allé à l’encontre des principes de « Les 12 coups de midi » qui n’auraient pas permis à un homme tel que lui d’acquérir une telle notoriété.

Par Sandrine

Passionnée de mode, de beauté et de people, j'adore écrire sur l'actualité française et internationale.

Ailleurs sur le web

A voir aussi