Brigitte Bardot : elle trouve que la France est gouvernée par des lâches !

Brigitte Bardot, l’ancienne actrice et grande figure de défense des droits des animaux, n’est pas allé par trente-six chemins pour exprimer son dégoût vis-à-vis de la situation en France.

En colère, Brigitte Bardot s’exprime

Du haut de ses 85 printemps, l’interprète des « novices » a exprimé son marasme quant à l’actuel vécu de la France, au studio de Radio Sud. Lors de son invitation par André Bercoff, le mardi 7 juillet 2020.

Au moment où les agents des forces de l’ordre sont de plus en plus ciblés par la violence, en particuliers ceux de la police nationale. Brigitte B. déclare : « Je suis épouvantée, je suis écœurée, je trouve qu’on est gouvernés par des lâches. Des soumis ! Des sans couilles ! ».

Avant d’ajouter : «On se laisse envahir par des populations qui n’ont rien à voir avec nous et qui sont d’une extrême violence, d’une extrême cruauté, très dangereux, très dangereux ! Vraiment soumis à une partie de la France qui maintenant n’appartient plus à la France.»

Pour ensuite marteler le tout : « C’est scandaleux d’agir comme ça de la part d’un gouvernement. Moi j’en ai marre et plus que marre ! Il y a des moments où j’ai envie de quitter la France tellement c’est devenu dégueulasse ». Tout en revalorisant le rôle de la police, qui est d’assurer la sécurité de la population.

Son tweet provoque une tollé

Des déclarations qui vont dans le sens d’un post qu’elle avait publié sur son compte Twitter le 12 juin 2020, titré d’un : « Vive la Police Française ! ». Une publication qui a provoqué la grogne de beaucoup quant à ce ferme soutien qu’affiche la comédienne à la police française.

Elle ajoute dans ce fameux poste : « Vive ceux qui nous protègent avec courage et abnégation, ceux qui représentent la loi républicaine et se dévouent perpétuellement, jour et nuit, pour éviter que la racaille envahissante ne mette la population en danger ».

Sans laisser le gouvernement à l’abri de ses critiques, en dénonçant leur « soumission » par un : «…et comprends leur révolte face à un Castaner lamentable soutenu par un Macron soumis ! »

Fière de son appartenance à la France

Tout ceci en rappelant sa fierté d’être une française de souche, qu’elle avait déjà représenté « Marianne » et sa célébrité de par le monde entier. Tout en terminant son tweet par « …je vous emmerde, vous les donneurs de leçons, les politiquement corrects, bande de trouillards émasculés ».

Des propos presque « grotesques », qui reflète un peu le degré d’indignation et de peur pour une dégradation plus effrayante de la France à l’avenir. Un avenir ou Brigitte Bardot s’identifie de moins en moins au point de vouloir quitter son pays.

Par Stephane

Rédacteur depuis près de 10 ans pour plusieurs grands médias français, c'est avec plaisir que je participe à la revue Sextant pour vous proposer des articles d'actualités et d'informations.

Ailleurs sur le web

A voir aussi