Meghan Markle : elle se plaint d’être trop connue et aimerait une vie normale !

Meghan Markle, l’épouse du Prince Harry se plaint d’être « trop célèbre » pour offrir un cadre de vie agréable dans l’éducation de son fils.

Comme tous les jeunes mamans, elle aimerait s’inscrire dans des groupes « maman-enfant » pour permettre à Archie de développer ses capacités intellectuelles avec les enfants de son âge.

La célébrité peut restreindre l’intégration dans des groupes

Récemment maman d’un petit garçon, la duchesse de Sussex aimerait bien participer dans des cercles privés mère-enfant dans le cadre de l’éducation de son fils. Selon elle, l’intégration dans ces genres de groupes permet à son fils de jouer avec des enfants de son âge, développer son intelligence, et partager des expériences enrichissantes avec d’autres mères de famille.

Cela aussi aura un impact dans son comportement futur à cultiver des liens sociaux. Mais, sa réputation d’ancienne actrice et actuellement épouse du prince Harry, pourrait constituer un frein.

Pas facile d’être actrice et princesse

En jouissant de nombreux privilèges et en vivant comme une princesse. Meghan Markle se plaint et souhaite vivre « normalement », même avec la pandémie Covid-19.

Après avoir déménagé du Canada, ils vivent ensemble dans une propriété située dans le quartier chic de Los Angeles. Elle se lasse de leur vie trop secrète, trop intime et souhaite participer dans des vies associatives.

Victime de son succès, la star américaine pense que ce genre de vie qu’elle qualifie de « normale » paraît impossible actuellement. Les internautes pensent qu’elle s’est mis toute seule dans ce genre de situation, car elle est devenue une cible des paparazzis. Bref, c’est le revers de la médaille des célébrités qui rêvent la vie de conte de fée, ensuite en ressortir vivre de l’autre côté de la rivière.

Meghan Markle souhaite avant tout :

  • donner une chance à son fils, Archie de jouer ceux de son âge
  • partager des moments conviviaux avec des mères
  • que les paparazzis la laissent tranquille en traversant la rue

Par Stephane

Rédacteur depuis près de 10 ans pour plusieurs grands médias français, c'est avec plaisir que je participe à la revue Sextant pour vous proposer des articles d'actualités et d'informations.

Ailleurs sur le web

A voir aussi