in

Une ovation pour Spielberg lors de l’inauguration de ‘The Fabelman’s’

 

Le film « The Fabelmans » de Steven Spielberg, récompensé par plusieurs Oscars, a été ovationné au Festival international du film de Toronto (TIFF) samedi, alors que la foule de cinéphiles applaudissait bruyamment le producteur-réalisateur qui faisait sa première apparition au festival, rapporte « Variety ».

« Je suis vraiment heureux que nous soyons venus à Toronto », a déclaré un Spielberg visiblement ému après être monté sur scène alors que le générique défilait. Le réalisateur a déclaré qu’il avait été inspiré par la pandémie de Covid pour raconter son histoire la plus personnelle à ce jour, un regard sur ses premiers efforts cinématographiques, son enfance en Arizona et en Californie du Nord, et la dissolution de sa famille.

« Au fur et à mesure que les choses empiraient, je me suis dit que si je devais laisser quelque chose derrière moi, quelle était la chose que je devais vraiment résoudre et déballer à propos de ma mère, de mon père », a déclaré Steven Spielberg.

Steven Spielberg a rassuré le public du TIFF en affirmant que, bien qu’il ait fait la paix avec son passé, « The Fabelmans » ne sera pas son dernier film. « Ce n’est pas parce que je vais prendre ma retraite et que c’est mon chant du cygne », a-t-il déclaré. « Ne croyez rien de tout cela. »

Les Fabelmans ont commencé avec un quart d’heure de retard, un petit miracle vu la cohue de spectateurs qui attendaient à l’extérieur du Princess of Wales Theatre, car la première de  » Glass Onion : A Knives Out Mystery », avec Daniel Craig, a été interrompue par le lancement de « The Fabelmans ».

En lien avec cet article :  Le cri de Nicki Minaj à Ariana lors d'un concert au Royaume-Uni fait chavirer l'Internet
Marie Vandewoestyne
Marie Vandewoestyne

Rédigé par Marie Vandewoestyne

Fan de télé réalité et de people incontestée, Marie prend plaisir à décortiquer les actus et potins du moment. Ultra motivée et passionnée, sa plume ne fléchi jamais surtout pour couvrir toute l’actualité People.

Jennifer Lawrence dit que son fugue à 14 ans l’a inspirée pour sa performance dans ‘Causeway’

Taylor Swift affirme qu’elle veut réaliser des films