Jeremstar : accusé de racisme, il annule sa participation à Fort Boyard

Le 23 juin dernier, vous auriez pu voir Jemerstar dans un épisode de « Fort Boyard », diffusé sur France 2.

Mais en raison de la situation actuelle dans lequel il se trouve, ce dernier quitta précipitamment l’aventure avant même qu’elle n’ait commencé. Le jeune chroniqueur, interviewer people, humoriste et Youtubeur a tenu à s’expliquer sur le sujet avec lettre dans Télé Loisir.

Jeremstar, victime de harcèlement et de diffamation

Jeremstar, de son vrai nom Jeremy Gisclon, devait participer à la nouvelle saison de la célèbre émission Fort Boyard. Malheureusement, avant même de partir sur le large de La Rochelle, son aventure prend subitement. La raison ? La production a reçu de nombreuses lettres concernant cette ancien chroniqueur de C8.

Jermestar explique que « depuis plusieurs semaines », il est contacté par des personnes qui le harcèlent et le diffament. Apprenant qu’il va participer à Fort Boyard, ces derniers ont envoyé des lettres qui racontent des « choses infâmes » à son sujet. Selon ses dires, ces personnes sont « motivées par l’argent ».

Étant donné ce climat tendu, Jermestar préfère quitter de lui-même le tournage. Pour rappel, ce n’est pas la première fois que ce jeune chroniqueur de 33 ans est harcelé. Cela remonte à 2018, lorsqu’il est impliqué à tort dans l’affaire Pascal Cardonna.

Jeremstar passe à l’offensive

« Fort Boyard » est l’une des émissions TV préférées des Français. Vous êtes plus de 1 900 000 de téléspectateurs à le regarder, soit environ 11 % d’audiences. Vous pouvez donc imager la douleur de Jeremstar de quitter le tournage de Ford Boyard.

Il explique qu’« à cause de telles gens », il s’est vu privé « d’un moment de bonheur et de rigolade … ». Mais que cette décision de partir était motivée par la décision d’entamer rapidement des procédures judiciaires.

Il a contacté Alexia Laroche Joubert, productrice de l’émission pour lui dire qu’il préfère « entreprendre des actions immédiates plutôt que de poursuivre le tournage.». Il poursuit par « le parquet sera saisi dès ce jeudi », en faisant référence au 25 juin. Il passe un message clair et net en voulant attaquer en justice « toute personne ou tout média » qui relayerait des calomnies à son sujet comme s’était le cas dans le passé.

Jeresmtar, son combat contre le harcèlement continu

Jeremstar est au cœur d’une grande controverse depuis 2018. Mais cela ne l’empêche pas de se battre pour la bonne cause en laçant une plateforme pour lutter contre le cyber harcèlement, en avril 2019. Étant lui-même une victime du tribunal populaire, il comprend l’importance de cette cause.

C’est pourquoi il continue sa déclaration en déclarant que son « combat contre le harcèlement ne faiblira pas, au contraire. ». À noter que malgré les accusations à son propos, il n’a jamais été sous des poursuites pénales.

Par Stephane

Rédacteur depuis près de 10 ans pour plusieurs grands médias français, c'est avec plaisir que je participe à la revue Sextant pour vous proposer des articles d'actualités et d'informations.

Ailleurs sur le web

A voir aussi