in

Dakota Johnson parle de ses scènes dans ‘Fifty Shades Of Grey’ : « Je réécrirais des scènes avec les anciens dialogues… »

La star de ‘Cinquante nuances de Grey’, Dakota Johnson, s’est récemment ouverte sur son expérience de travail dans la franchise érotique. Dans un entretien accordé à « Vanity Fair », elle a expliqué que le travail sur le film a été un véritable défi pour elle, jusqu’à un certain point.

Les films « Cinquante nuances de Grey » ont été adaptés de la trilogie de livres du même nom de E.L. James. Le premier film est sorti en 2015, suivi du deuxième film  » Fifty Shades Darker  » en 2017 et de  » Fifty Shades Freed  » en 2018. Johnson, joue Anastasia Steele aux côtés de Jamie Dornan dans le rôle de Christian Grey.

Dakota Johnson s’est entretenue et a réfléchi au temps qu’elle a passé à tourner la série et à travailler en tandem avec James, qui avait un contrôle créatif total sur le film.

Dakota Johnson a déclaré à « Vanity Fair » : « Elle avait un contrôle créatif total, toute la journée, tous les jours, et elle exigeait que certaines choses se produisent », a déclaré l’actrice au sujet de l’auteur, qui était également l’un des producteurs du film. « Certaines parties des livres n’auraient pas pu être adaptées à un film, comme le monologue intérieur, qui était parfois incroyablement ringard. Ça n’aurait pas marché si on l’avait dit à voix haute. C’était toujours une bataille. Toujours. »

Plusieurs fois, l’actrice a dû réécrire des scènes pour elle-même, « Nous faisions les prises du film qu’Erika voulait faire, puis nous faisions les prises du film que nous voulions faire. La nuit précédente, je réécrivais les scènes avec les anciens dialogues pour pouvoir ajouter une ligne ici et là. C’était le chaos en permanence. »

En lien avec cet article :  Maureen, la 5ème meilleure maestro du jeu « N’oubliez pas les paroles »

Cependant, Dakota Johnson ne nourrit aucun regret quant aux situations de travail exigeantes sur les plateaux de tournage des films, comme elle l’a déclaré à  » Vanity Fair  » :  » Je ne pense pas que ce soit une question de regret. Si j’avais su à l’époque que ça allait être comme ça, je pense que personne ne l’aurait fait. On se serait dit : « Oh, c’est psychotique ». Mais non, je ne le regrette pas. »

Marie Vandewoestyne

Quand Will Smith s’est confié sur sa dépendance au sexe et à la masturbation qui le faisait littéralement  » s’étouffer et parfois même vomir « 

Woody Allen s’ouvre sur sa routine quotidienne : « Je suis à la maison et je ne peux rien faire d’autre que de l’exercice… »