in

Comment installer un poulailler dans son jardin : étape par étape

Depuis quelques années, les éleveurs de poules se sont multipliés en France. Avoir des poules chez soi, c’est à la fois convivial, divertissant et très utile. En effet, les poules apportent du bon air et permettent de récupérer des œufs frais tous les matins. Pour y arriver, il est nécessaire d’installer un poulailler dans votre jardin.

Dans cet article, nous voyons comment vous allez pouvoir installer un poulailler en respectant les règles et consignes de l’installation. Nous allons progressivement passer en revue chaque étape et voir ensemble ce que vous devrez faire afin d’avoir une installation optimale pour le bien-être de vos poules.

Les étapes avant l’installation

Bien avant de passer à l’installation proprement dite, il est important de connaître certaines informations comme :

  • Vérifier la taille de votre terrain – Votre terrain doit être suffisamment grand pour accueillir un poulailler et la volière. Il est recommandé d’avoir entre 8 et 10m² par poule. Ne pas oublier qu’il faut prévoir aussi un espace extérieur pour la volière. Cette superficie doit figurer dans votre plan local d’urbanisme.
  • Les autorisations – Dans plusieurs communes, l’installation d’un poulailler requiert l’obtention d’une autorisation. Il faudra donc vous renseigner auprès de votre mairie pour savoir si une autorisation sera nécessaire.
  • Le nombre de poules – Si votre terrain est petit, vous ne pourrez pas installer 20 poules à l’intérieur. Par conséquent, il est important de définir le nombre de poules que vous souhaitez élever en fonction de la superficie dont vous disposez.

Une fois les étapes préliminaires effectuées, vous pouvez vous lancer dans l’installation proprement dite.

L’installation

Voici les principales étapes qui vous permettront de réaliser votre poulailler :

Choisir sa couche

Plusieurs options sont possibles pour le sol de votre poulailler. Pour obtenir un sol stable et durable, vous pouvez choisir du béton, du gravier ou du bois. Toutefois, n’oubliez pas que cette couche servira à absorber l’humidité et les déjections des poules. Par conséquent, vous devrez la changer assez fréquemment pour éviter que le sol ne devienne trop humide.

En lien avec cet article :  Chartreux : un chat doux et affectueux, idéal pour toute la famille

Installer le poulailler

Une fois la couche en place, vous pouvez ensuite procéder au montage de votre poulailler. Il peut s’agir d’un poulailler en kit ou d’un poulailler DIY fait maison. Quelle que soit votre option, assurez-vous que votre poulailler est installé à un endroit abrité car il doit protéger vos poules des intempéries. De plus, veillez à ce que le poulailler soit placé à 1 mètre de hauteur et à 2 mètres des sources de chaleur pour que les poules puissent rester à l’aise.

Installer la volière

La volière doit être installée à un endroit ombragé pour permettre aux poules de profiter des rayons du soleil sans subir trop de chaleur. Elle doit également être construite à mi-ombre, car les poules préfèrent l’ombre à la lumière directe du soleil. Une fois que votre volière est finie, il ne vous reste plus qu’à aménager les différents espaces (perchoir, mangeoire, etc.). N’oubliez pas non plus d’y mettre des plantes grimpantes pour offrir aux poules des abris naturels supplémentaires.

Mise aux normes

Pour s’assurer que votre poulailler est conforme aux normes imposées par la loi, vous devrez :

  • Vérifier que votre poulailler est en bon état – La structure et la toiture de votre poulailler doivent être en bon état pour assurer un niveau de confort optimal aux poules. Assurez-vous également que votre poulailler est bien isolé pour maintenir une température adéquate.
  • Assurer que la ventilation est correcte – Le système de ventilation du poulailler est primordial pour garantir un air frais aux poules. Les entrées et sorties d’air doivent être suffisamment larges pour permettre une bonne circulation de l’air.
  • Installer un système de drainage de qualité – Lorsque vous installez un poulailler, il est important d’y inclure un système de drainage efficace. Celui-ci permettra d’évacuer l’eau de pluie et l’excès d’humidité du poulailler.

Une fois ces points vérifiés, vous serez en mesure de recevoir vos poules et de les accueillir dans leur nouvel environnement.

En lien avec cet article :  Assurance pour animaux : un marché en pleine expansion, pourquoi ?

Aménagement intérieur

Enfin, pour terminer l’installation de votre poulailler, vous devrez aménager l’intérieur. Commencez par choisir un emplacement approprié pour y installer votre mangeoire et votre abreuvoir. Ces accessoires devront être facilement accessibles aux poules. Vous pourrez ensuite ajouter des perchoirs et des objets pour stimuler le comportement naturel des poules.

Installez également des bacs avec du sable pour favoriser le toilettage. Utilisez le sable seulement à cet usage car il est très absorbant et peut aider à contrôler les niveaux d’humidité et les mauvaises odeurs. Pour un maximum de confort, vous pouvez aussi ajouter des couchages à base de paille ou de copeaux de bois.

Une fois que vous avez complété les étapes mentionnées ci-dessus, votre poulailler sera prêt à accueillir vos poules. Bonne chance !

Sophie Cai

Comment dessiner un renard facilement ? Guide étape par étape

Comment contacter service client red sfr?