Streaming : Le développement rapide des plateformes en France

Streaming : Le développement rapide des plateformes en France

Au cours de la dernière décennie, certains des plus grands conglomérats de divertissement et de télécommunications du monde ont misé sur le divertissement en streaming.

Ces dix dernières années ont vu une progression rapide des divertissements à domicile, Netflix, Hulu, Disney Plus, HBO Now etc. Alors que de plus en plus de gens sont obligés de rester chez eux pour tenter de freiner la propagation du nouveau coronavirus, les consommateurs peuvent désormais regarder des programmes en permanence.

Le streaming ce développe rapidement en France

Le marché des services de streaming a augmenté de 37 % en 2020, la majeure partie de la croissance provenant de Disney+. L’année dernière a vu le marché du streaming changer de manière significative, avec l’entrée de Disney dans cette arène déjà très concurrentielle avec le lancement de Disney+. Cette dernière a été considérée comme la principale priorité de l’entreprise, les primes des cadres ayant été modifiées de manière à ce qu’elles soient axées sur le nombre d’abonnés et les objectifs de fidélisation plutôt que sur les profits traditionnels.

Il est étrange que Disney n’ait pas choisi le meilleur moment. La pandémie de coronavirus a plongé la plus grande partie du globe dans un état de quarantaine, et les gens sont devenus de plus en plus dépendants des services de streaming pour se divertir. En conséquence, la plateforme a brisé toutes les attentes, devenant le meilleur site de streaming 2020, Disney+ ayant atteint 73 millions d’abonnés dans le monde entier dès sa première année. L’ampleur de ce succès est illustrée par le fait que les analystes s’attendaient initialement à ce que Disney+ n’atteigne les 50 millions d’abonnés qu’en 2022. 

Le catalogue est essentiel pour les plateforme de Streaming

Comme mentionné, le succès d’un service de streaming vidéo dépend en grande partie de ce que sa vidéothèque offre. C’est pourquoi tant de services investissent massivement dans le développement de contenus originaux de haute qualité. Prenez par exemple les émissions Stranger Things de Netflix, The Marvelous Mrs. Maisel d’Amazon et The Handmaid’s Tale de Hulu, qui ont toutes remporté un Emmy. Bien que ces services soient plus compétitifs sur leur offre originale que sur leur contenu de diffusion revendu et les films diffusés après le cinéma, plusieurs plateformes ont également sauvé des émissions populaires des oubliettes.

Sans ces moyens, les services de diffusion vidéo en streaming autonomes seraient probablement incapables de concurrencer les mastodontes du divertissement existants. Outre les services de streaming vidéo à la demande, les services de remplacement complet du câble par des émissions en direct deviennent des options de plus en plus viables et attrayantes. Certains des meilleurs services de télévision en direct, par exemple, comme fuboTV, Hulu et YouTube TV, offrent de solides collections de chaînes avec d’excellentes fonctionnalités d’enregistrement vidéo numérique.

Un Français sur trois utilise le streaming TV en ligne

Une personne sur trois en France – soit environ 13,6 millions de personnes âgées de plus de six ans – utilise un service de streaming en ligne pour regarder la télévision et les films, alors que le secteur se développe dans tout le pays, a montré une étude.   Le phénomène du streaming en ligne se développe en France, porté par le succès international de services américains tels que Netflix et Amazon Prime Video.

Ces deux services restent plus populaires que l’option française CanalPlay (le service du réseau Canal+).  En effet, Netflix continue d’améliorer sa programmation en France, notamment en ce qui concerne les films et les dessins animés. Pour sa part, Amazon a obtenu un succès « assez fulgurant » après avoir offert gratuitement Prime Video aux abonnés de Prime, a-t-il ajouté.

Ailleurs sur le web
Sur le même sujet