ONPC – Camélia Jordana critique les violences policières

Samedi 23 mai 2020, les propos de Camélia Jordana, invitée dans l’émission de Laurent Ruquier sur France 2 « On n’est pas couché« , ont provoqué un scandale.

Camélia Jordana provoque une polémique sur les violences policières

La jeune chanteuse et actrice de 27 ans Camélia Jordana a provoqué une polémique en s’exprimant vivement sur les violences commises en France par les membres des forces de l’ordre lors de son face à face avec le chroniqueur Philippe Besson.

Elle se sent sent pas en sécurité en présence de la police

Tout a commencé lorsque ce dernier a rendu hommage aux forces de police en France. C’est à cet instant que Camélia Jordana s’est opposée à lui, disant qu’elle ne « se sentait pas en sécurité en présence des agents de police ».

Elle a avoué d’une manière très posée qu’avec ses cheveux frisés, elle n’était pas à l’aise avec les forces de l’ordre. Elle n’a pas hésité à appuyer ses dires au cours de l’émission en annonçant que de « nombreux hommes et femmes vivant dans les banlieues sont victimes chaque jour de violences policières en se rendant sur leur lieu de travail à cause de leur couleur de peau ». Pour la chanteuse, les faits sont indéniables.

Les propos de Camélia Jordana ont immédiatement provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. Les avis sont partagés. Certains estiment que la chanteuse a fait preuve de « courage » en partageant son opinion, d’autres trouvent ses propos plutôt « victimisant ».

Voir la vidéo de Camélia Jordana dans ONPC

Christophe Castaner répond à Camélia Jordana

Dès le lendemain, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner s’est empressé de répondre à l’actrice avec véhémence sur Twitter en affirmant haut et fort que les paroles de la star sont ‘honteuses et mensongères’. Il a surenchéri en expliquant qu’ils ne font qu’attiser l’animosité et l’agressivité et que de tels propos doivent être condamnés dans leur intégralité.

Voici le tweet de Chrisophe Castaner répondant à Camélia Jordana


Cependant, Camélia Jordana ne s’est pas calmée face à la protestation du ministre de l’Intérieur et elle a soutenu que ses paroles « mensongères et honteuses » étaient destinées à faire évoluer la situation et à permettre d’entamer un dialogue avec les dirigeants. De plus, elle a rajouté que ces derniers réfutent la situation alors qu’ils savent très bien ce qui se passe. Camélia a répondu sur le réseau social que le devoir des responsables politiques est de protéger les citoyens. La chanteuse a posté également avec son message une vidéo dans laquelle on peut assister à des brutalités commises en France par les forces de l’ordre.

Voyant la différence de réactions la concernant, Camélia Jordana a affirmé sur Twitter qu’elle n’entamerait plus cette discussion dans les informations. Par contre, elle serait ravie de pouvoir en discuter librement avec le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, sur n’importe quel plateau télévisé. L’homme politique va-t-il accepter cette invitation ?

Par Sandrine

Passionnée de mode, de beauté et de people, j'adore écrire sur l'actualité française et internationale.

Ailleurs sur le web

A voir aussi