in

Rentrée scolaire : 5 conseils pour protéger vos enfants contre les poux

Dans les garderies et les écoles, les poux font eux aussi leur rentrée ! Véritable bête noire des parents, ces petits insectes colonisent le cuir chevelu des enfants pour se nourrir. Par conséquent, leurs morsures provoquent des démangeaisons importantes aux chérubins et aux écoliers. Découvrez les 5 conseils antipoux pour éviter que des lentes se nichent sur la tête de votre enfant.

Informez-vous auprès de l’école pour éviter les poux

Pour protéger votre enfant des poux, renseignez-vous directement auprès de son école pour savoir s’il y a une épidémie en cours. En général, en cas d’alerte aux poux, vous serez avisé par un écrit dans le carnet de correspondance, d’une affiche sur la porte ou sur le panneau d’affichage de l’établissement. La plupart du temps, le directeur d’école ou l’enseignant prévient les familles par téléphone ou par courrier lorsqu’un enfant est atteint de pédiculose.

Apprenez à votre enfant à ne pas partager ses affaires

Notez que les poux s’attaquent en priorité aux enfants scolarisés de 5 à 13 ans. Le parasite ne sait ni sauter, ni voler, mais avec ses pinces il s’agrippe dès qu’il est en contact avec un cheveu. En effet, les poux migrent de tête en tête en rampant. Comme ce parasite s’avère très contagieux, expliquez bien à votre enfant l’intérêt de ne pas partager ses affaires. Entre autres, apprenez-lui à ne pas échanger ses accessoires avec ses camarades de classe. Il peut s’agir de chapeau, de casquette, d’élastique à cheveux, de bonnet, d’écharpe ou de bandeaux.

Attachez les cheveux de votre enfant

Ce geste simple permet de réduire à environ 40 % le risque de propagation de poux sur les enfants aux cheveux longs. En effet, ces petits parasites s’accrochent très facilement aux cheveux longs lâchés. Par ailleurs, les petites filles doivent garder leurs cheveux attachés pendant les journées d’école. La première mesure préventive consiste à leur faire une queue de cheval, un chignon ou des tresses afin de réduire les risques d’invasion. C’est notamment le moment de réveiller votre créativité pour tester différentes coiffures ! Du côté des garçons, inutile de leur raser le crâne. En effet, il suffit simplement d’avoir une coupe de cheveux courts afin d’offrir moins de prises aux poux.

En lien avec cet article :  Crypto-monnaie : "Elrond a le même potentiel de croissance qu’ETH avec une équipe de développement très expérimentée."

Faites régulièrement un entretien des cheveux

Contrairement aux bruits qui courent, ce n’est pas parce que les cheveux de votre progéniture sont propres que les chances d’avoir des poux diminuent. Au contraire, ces petits insectes préfèrent se loger dans des cheveux qui sont entretenus pour pouvoir pondre facilement des lentes. Pour ne pas avoir à vous débarrasser des poux, la solution la plus simple à faire à la maison consiste à éviter la contamination ! En ce sens, inspectez vos peignes et vos brosses à cheveux et tâchez de les garder propres (sans cheveux donc !).

Utilisez de l’huile essentielle de lavande

Fleur de Provence, la lavande est connue pour ses propriétés antiparasitaires et antiseptiques. Grâce à sa teneur en linalol qui est parasiticide, elle représente une belle alternative aux produits chimiques pour autant d’efficacité contre les insectes. Derrière sa fragrance douce et envoûtante, cette huile essentielle dispose par ailleurs d’une action antipoux.

À savoir que la lavande est aussi bien employée en prévention qu’en traitement contre l’invasion des poux ! En pratique, versez 3 gouttes d’huile essentielle dans une dose de shampoing habituel. Imprégnez mèche par mèche la chevelure avec cette mixture. Ensuite, rincez-les à l’eau claire et le tour est joué ! Pour encore plus d’efficacité, compléter cette action en coiffant avec une brosse préalablement parfumée de 4 gouttes d’huile essentielle.

 

Rétention d’eau : quels fruits permet de lutter contre les gonflements ?

Blond cacao : quelle est cette coloration tendance que toutes les femmes vont affectionner ?