in

Les Anneaux de pouvoir : Un épisode 4 tenant la route ? (réaction à chaud)





Comme chaque vendredi, cette fin de semaine a vu la publication d’un nouvel épisode des Anneaux de pouvoir, sur Prime Video. La série numéro un de la plateforme de streaming du géant de l’e-commerce Amazon tient-elle toujours ses promesses après quatre épisodes? La chose se discute.

Un rythme lent…

Il faut bien l’admettre : l’intrigue de cette série à gros budget, aussi ambitieuse soit-elle, prend plus que son temps dans sa mise en place. Si l’excuse de l’introduction de ce complexe univers était valable pour les deux à trois premiers épisodes, il faut maintenant en venir au fait : l’intrigue n’avance tout simplement que très peu. Certains arcs vont même jusqu’à introduire des sortes de mini-scénarios, permettant de venir au bout d’une simple boucle au cours d’un épisode. Il semblerait que seulement certains d’entre eux aient véritablement quelque chose à raconter en ce début de série, les autres attendant très certainement leur tour, mais occupant tout de même de nombreuses minutes de diffusion : le risque de la multiplication des arcs narratifs.

 

Plusieurs cordes à ses arcs

Le spectateur l’aura remarqué : les Anneaux de pouvoir s’articule autour de quatre grands arcs narratifs, tout le sel de la chose étant de deviner quand et comment ils parviendront à s’unifier pour ne plus former qu’une seule et même intrigue. Et un détail de forme peut aisément être noté : assez étonnamment, l’un des arcs est absent de chaque épisode. Ainsi, si Elrond et les nains furent oubliés au cours de l’épisode trois, ce fut cette fois-ci le tour des Piévelus de céder leur place. Une stratégie particulière, s’accompagnant de quelques difficultés à suivre les différentes intrigues.

En lien avec cet article :  Rencontre : les sites de rencontres profitent de l'épidémie du Covid-19 !

Bien entendu, ces différents arcs ne sont pas égaux entre eux en intérêt. Ainsi, si des enjeux apportant un certain suspense accompagnés d’une belle relation d’amitié se dégagent de l’arc Elrond-Durin, il en va tout autrement pour celui des Terres du Sud, encore très plat et pauvre en éléments d’intrigue. En fin de compte, on se surprendra à particulièrement s’intéresser à l’arc númenóréen, ou malgré le constant héroïsme, parfois à la limite de l’insupportable, de Galadriel, d’importants enjeux sociaux et politiques mais aussi de belles scènes d’action ou d’amour viennent capter l’attention du spectateur.

 

Un bilan finalement mitigé ?

Finalement, les conclusions quant à la série fantasy de l’année restent incertaines. Malgré d’indéniables atouts, notamment audios et visuels, l’aspect quelque peu poussif de certaines parties du scénario en rebutera probablement certains. Toutefois, il semblerait que l’on entende parler des Anneaux de pouvoir pour encore un moment, notamment avec les nombreux débats animant la toile quant à la qualité de cette série d’inspiration tolkienesque.

Baptiste Gorce
Les derniers articles par Baptiste Gorce (tout voir)





Sandrine
Sandrine

Rédigé par Sandrine

Passionnée de mode, de beauté et de people, j'adore écrire sur l'actualité française et internationale.

Remplacez le sucre blanc ! Les 6 meilleures options pour votre santé

Maquillage : comment le faire tenir quand le mercure grimpe ?