in

Vous avez un héritage ? Avez-vous pensé à le placer en SCPI ?





Recevoir un héritage, surtout en numéraire, est une chance énorme, ouvrant la porte à de nombreuses possibilités. En effet, au lieu de tout dépenser dans choses futiles et éphémères, il est conseillé de réaliser un investissement pour pouvoir faire fructifier ce capital. Il existe un certain nombre d’options vers lesquelles l’épargnant peut se tourner. Cependant, les parts de SCPI ont actuellement la cote par rapport à d’autres produits grâce aux avantages qu’elles offrent.

Pourquoi héritage et SCPI vont-ils de pair ?

Peu importe le montant de la fortune laissée par le parent ou la personne décédée, l’injecter dans une SCPI est habituellement une bonne idée. En effet, ce véhicule de placement bénéficie d’une importante accessibilité. Le ticket d’entrée se chiffre parfois à quelques centaines ou milliers d’euros. Ainsi, un héritage de 10 000 ou 10 000 000 pourra toujours se convertir en parts dans une ou plusieurs Sociétés Civiles de Placement Immobilier.

L’immobilier est, en plus, toujours considéré par les experts comme étant une valeur refuge. Bien que le capital ne soit pas garanti, les chiffres des années précédentes ont démontré qu’il s’agissait d’un moyen stable et sécurisé d’investir son argent. De quoi profiter d’un taux de rendement annuel très intéressant, tournant autour des 5 %.

Pourquoi transmettre son capital en parts de SCPI ?

D’un autre point de vue, il est possible pour les ascendants d’anticiper leur succession en convertissant leur capital numéraire en parts de SCPI. C’est une pratique qui peut faciliter beaucoup de choses au moment du décès de la personne concernée. Le partage sera bien plus simple à réaliser par rapport à des biens physiques comme une maison ou un appartement par exemple.

En lien avec cet article :  Vous souhaitez investir dans l'immobilier locatif ? Voici ce que vous devez savoir à propos du statut le + populaire, le LMNP !

De plus, les parts sont aussi divisibles par le principe de démembrement. Le parent peut conserver l’usufruit et donner la nue-propriété aux enfants. C’est un bon moyen de limiter les droits de succession qui peuvent être très élevés.

Voici comment bien choisir sa SCPI

Il est extrêmement important de bien choisir son fournisseur de parts. Pour cela, quelques critères essentiels sont à prendre en compte. Il faut d’abord vérifier le prix du ticket d’entrée et les dividendes offerts par unité. La solidité de la société de gestion doit aussi faire l’objet d’une attention particulière de la part des investisseurs. Pour cela, des données doivent être relevées concernant les performances des années passées et le niveau de capitalisation ainsi que le taux d’occupation (physique et financier).

Paul Nicolas
Les derniers articles par Paul Nicolas (tout voir)





Investir en SCPI jusqu'à 6% de rendement

Sandrine
En lien avec cet article :  H&M lance une nouvelle collection années 70' avec Sabyasachi qui cartonne
Sandrine

Rédigé par Sandrine

Passionnée de mode, de beauté et de people, j'adore écrire sur l'actualité française et internationale.

Saison 2 de « Firefly Lane » : date de sortie prévue et tout ce que nous savons d’autre

Amber Heard et Meghan Markle sont comparées sur leur langage corporel