Gandhi : fasciste et raciste, une pétition demande le retrait de sa statue à Leicester

Le Mahatma Gandhi est une grande figure internationale, connue de tous en tant que dirigeant politique de l’Inde et surtout un guide spirituel.

Mais, ce statut est en train de changer notamment avec une pétition qui demande le retrait de son statut à Leicester (Angleterre). Ladite pétition a déjà atteint plus de 6000 signatures.

Que dit la pétition sur la statue de Gandhi ?

Un activiste du nom de Kerri Pangulier a écrit une pétition dans lequel il décrit le Mahatma Gandhi « un raciste, un fasciste et un prédateur sexuel ». Selon ses dires, Gandhi est idolâtré à tort. En effet, Gandhi est citée comme un exemple à l’échelle mondiale, son histoire étudiée dans le cadre scolaire.

Le Mahatma Gandhi
La statue de Gandhi érigée à Leicester en 2009.

Or, Kerri Pangulier explique que sa communauté, ce nom est synonyme de « souffrance inconsolable ». Il ne veut donc pas voir une statue qui fait ses louages. C’est pourquoi il demande à ce que le statut du Mahatma Gandhi érigé à Leicester (Angleterre) soit retiré. Cette pétition a suscité un grand intérêt puisque 6000 personnes l’ont signé.

À noter que cette pétition n’est pas sans rappeler la situation au Ghana. En effet, une statue de Gandhi a été récemment déboulonnée au Ghana pour les mêmes raisons.

Que disent les historiens à propos de Gandhi ?

Si 6000 personnes sont d’accord avec le retirement de la statue, ce n’est pas le cas de Faisal Devji. Il s’agit d’un professeur d’histoire indienne qui enseigne à l’université d’Oxford.

Statue de Ghandi
La statue est au centre de polémiques.

Selon lui, retirer la statue est « absurde ». Il explique que les choses qu’a faites Mahatma Gandhi sont innombrables, il serait surréaliste de tenir les comptes. C’est « un homme faillible », mais de là à le mettre dans la même catégorie que les esclavagistes sont exagérés.

Que disent les autorités locales sur le retrait de la statue ?

Le conseil de la ville de Leicester prend cette pétition très au sérieux. C’est pourquoi, pour rendre la démarche légale, il demande à Kerri Pangulier de déposer son texte officiellement auprès des autorités.

Statue de Ghandi à Leicester
La ville de Leicester prend la pétition au sérieux.

Toutefois, les figures politiques locales ne sont pas d’accord avec cette démarche. Aussi, pour protéger la statue ils se sont réunis autour pour former une chaine humaine. En outre, ils ont décoré la statue aux couleurs de l’Inde en la couvrant d’un ruban et des fleurs.

En outre, la députée Claudia Webbe qualifie cette pétition comme une « distraction massive » associée au mouvement « Black Lives Matter ».

Par Stephane

Rédacteur depuis près de 10 ans pour plusieurs grands médias français, c'est avec plaisir que je participe à la revue Sextant pour vous proposer des articles d'actualités et d'informations.

Ailleurs sur le web

A voir aussi